Subscribe RSS
Retour sur le Challenge Ski roue 2016

Vous n’avez peut-être pas suivi le déroulement de ce nouveau challenge ski-roue qui a vue le jour en 2016 pour tenter de redynamiser cette discipline complémentaire du ski de fond, mais qui se pratique sur routes semi-ouverte mais sécurisées durant la période estivale.

A ce petit jeu j’ai joué les opportunistes et me suis hissé sur la 3ème marche du podium au classement scratch : du jamais vu car d’habitude c’est plutôt en partant de la fin du classement que je m’attribue des podiums  ;o)

le principe est simple, à chaque course est attribué un nombre de point qui dépend du classement, du nombre de participant et de la distance de la course : plus il y a d’inscrit sur une course longue et moins il est attribué de points si le classement à l’arrivée est bon. La non participation à une épreuve entraine une pénalité de 100pts. Le vainqueur est celui qui a le score le plus faible à l’issu du challenge.

img_4095

5 courses étaient au programme cette année : je les ai toutes faite ce qui explique pour beaucoup mon résultat.

La 1ère course est la plus belle à mon goût, car la plus longue avec ses 67km. La Rollathlon 100 ( http://www.rollathlon100.com/ ) s’est déroulée le 5 Juin au départ de Seyssel. Le parcours est très roulant avec très peu de dénivelé et juste 2 petites descentes sans danger. L’organisation au top permet de profiter pleinement du parcours. Mais avec juste 19 concurrents, difficile de se regrouper en petits pelotons pour se couper le vent, et c’est donc seul de bout en bout que j’ai effectué le parcours. Au final  une 10ème place et un temps amélioré de 15min par rapport à l’année précédente. Ce challenge ne pouvait pas commencer mieux.

2ème étape : la montée de l’Alpe d’huez ( http://www.drac-2s.fr/competitions/montee-alpe-d-huez-2016/ )  le 21 Aout avec ses 12km et ses 21 virages. Que dire de cette montée mythique à part qu’elle fait peur à beaucoup de monde… et moi y compris. N’ayant pu faire d’entrainement durant mon périple canadien de l’été, je l’ai joué petit bras en partant en classique. Au final un temps assez moyen mais de bonnes sensations et une place de 11 sur 19 qui me permet de continuer dans la course au challenge.

Les 3 dernières courses se sont ensuite enchainées sur 3 week-ends à partir du 25 septembre.

En commençant par la Skirollac ( http://abbaye.skiclub.free.fr//index.php?option=com_content&task=view&id=13&Itemid=29  ), 27 km sur un parcours légèrement vallonné en 4 tours très roulant. C’est une très belle course où il faut la jouer à fond. Par manque d’expérience et pour éviter de prendre des risques inutiles en doublant un p’tit jeune, je n’ai pu accrocher un groupe qui m’aurait « tiré ». Seul regret car au final je diminue mon temps de 5min sur celui de l’année précédente et fini en pile 1h. Et cerise sur le gâteau, j’ai pu rouler avec Marie Pierre Guilbaud, ex-membre de l’équipe de France de ski de fond qui avait participé aux JO d’Albertville en 92. A ce stade du challenge et avec une place de 20/36, le podium du challenge commençait à ce profiler…

Il fallait toutefois aller à Cosne sur Loire dans la Nièvre à coté de Nevers … 10h aller retour de voiture pour 26km de roulette, c’est quand même dur à avaler, mais bon, on a co-voituré avec Laurent Montfort le vainqueur du challenge au palmarès impressionnant (ex membre de l’équipe de France de ski-roue et qui roule depuis plus de vingt ans…)  et tout s’est bien passé. La Cosne Sancerre (http://www.cosnesancerre-rollerski.fr/ ) est une course atypique, la plus vieille de France avec ses 25 ans, qui réunis quasi uniquement des pratiquants de l’ouest de la France et de la région parisienne, mais qui ne lâchent rien pour autant sur les skis. La course se déroule en 2 spéciales de 3km, une en faux plat montant malheureusement assez glissant, et une en cote pour arriver à Sancerre. Ces spéciales sont reliées par des liaisons dans les paysages fort sympathiques des vignobles locaux.
J’accroche là-bas une 11ème place qui me permet d’accéder définitivement à la 3ème marche du podium du challenge.

Il ne me restait plus qu’à finir le challenge ce dimanche avec la montée du semnoz (http://www.dragons-annecy.com/), longue de 10km et redoutable car au départ rapide et sans aucun point de repos sur les 8 derniers kilomètres. Mais il me suffisait d’arriver en haut sans pression pour monter sur la boite… Là encore j’améliore légèrement mes temps de référence malgré une petite forme…

Au bilan, il faut tout de même relativiser ma performance qui ne valorise réellement que mes participations à toutes ces courses et au forfait de bon nombre de skieurs bien meilleurs sur le plan sportif (les absents ont toujours tort dit le proverbe…) . Il faut toutefois être polyvalent et gérer les différents formats de courses proposées : longues distances, montées de cote et sprints…. et ne pas tomber ce que je vais essayer de continuer à faire encore longtemps…

J’invite évidemment tout ceux qui serait intéressé pour pratiquer cette discipline à se joindre à moi (plus on est de fou plus on rit) sur les courses ou simplement lors des entrainements que je ne vais pas manquer de faire durant l’automne pour préparer la saison d’hiver.   remi.ducloux@wanadoo.fr

Merci à Marie avec qui j’ai pu m’entrainer durant ce début d’automne, à Olivier Myallonier de Roll’x fabricant français de roues et de ski roue, qui m’a incité à venir sur les courses et qui m’a transmis le virus, à Thierry Adam pour la mise en place de ce challenge, et aux organisateurs et bénévoles des courses sans qui rien se serait possible.

Rendez vous pour le challenge 2017 qui débutera le 18 Juin 2017 par la Rollathlon 100

Rémi

Tous les résultats  : 2016_challenge-rollerski-finalh

Category: ROLLER SKI
You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0 feed. Both comments and pings are currently closed.

Comments are closed.